FORET DE LA LOBEKE - Juillet 2013

FORET DE LA LOBEKE - Juillet 2013
FORET DE LA LOBEKE - JUILLET 2013

03 January 2009

Dessin réalisé par André Gislin de l'animal qu'il a vu en 2004. Copyright Michel Ballot. 2008
Photographie tirée du film de Michel Ballot sur le Li - Kele - Mbembe.
Le troisième témoignage nous vient d'André Gislin.
Nous avions rencontré André en février 2008; époque à laquelle il nous avait raconté un formidable témoignage, certainement le plus important de ces dernières décennies. L'histoire était tellement édifiante que nous sommes retournés le voir à son village non loin de Koumela. Rappelons qu'en 2004 il accompagna à côté de Moloundou une équipe de chercheurs allemands. L'intégralité du récit se trouve sur ce blog.
Il nous dessina sur la terre l'animal qu'il avait vu. Le témoin nous parle de griffes derrière le cou et qui semblent se trouver tout le long du haut du corps, certainement des excroissances osseuses. Il nous confirma qu'il avait vu un mâle car il avai des griffes sur la tête et sur le dos car chez la femelle, selon lui, les griffes s'arrêtent sur la tête.
Le premier témoignage nous vient de Benjamin Lomo. L'animal qu'il a vu il y a trois mois dans la Boumba est appelé N'Goubou. Notons que dans de nombreux dialectes d'Afrique Centrale, ce nom signifie l'hippopotame, absent de la Boumba. Il me décrit comment l'animal s'est soulevé en haussant ses épaules et en dodelinant la tête. Il estime que l'animal est plus gros que l'éléphant, qu'il a le pied comme l'éléphant quand il marche dans l'eau, au fond de la rivière. Sur présentation de dessins de Diplodocus, le témoin est très existé, car il me montre la queue de l'animal en me disant que celui qu'il avait vu était toujours avec çà ( la queue du Diplodocus représenté sur l'image ).
Un second témoignage nous est parvenu de Remy Boudou, un des pisteurs avec laquelle notre équipe de recherche travaille. C'est u pêcheur Baka qui vit dans un campement à quinze kilomètres de la piste forestière centrale et à deux bonnes heurs de marche de la rivière Boumba. Je lui montre l'image d'un Diplodocus. Il m'explique que son grand - père connaissait l'animal, qu'il l'avait vu lors d'une chasse à l'éléphant. L'animal est sorti de l'eau jusqu'à son milieu, et les témoins aperçurent le cou et la tête de la bête qu'ils nomment Li- Kele- Mbembe. Il me précisa que ce n'était pas un éléphant et que c'était bien plus gros qu'un éléphant.

NOMBRE D'INTERNAUTES AYANT VISITE LE BLOG